Mentorat

Le mentorat est utilisé au sein de différents milieux et contextes avec des applications très variées afin de répondre aux besoins de développement personnel et professionnel.  Le ou la mentor.e offre du soutien, des conseils et une orientation à une personne moins expérimentée appelée mentorée.  

Au Carrefour des savoirs, le service de mentorat se mettra en place au cours de l’hiver 2024 pour un démarrage au printemps. D’ici là, toute personne intéressée à déposer sa candidature pour exercer le rôle de mentor.e  (être diplômé.e et sur le marché du travail dans une profession hors recherche) peut communiquer avec l’équipe :  carrefour.ccsmtl@ssss.gouv.q.ca

Les objectifs des rencontres sont fixés conjointement par le ou la mentoré.e et le ou la mentor.e en fonction des besoins du ou de la mentoré.e. L’idée est de partager son savoir-faire, son expertise et ses compétences avec le ou la mentoré.e pour l’aider à acquérir de nouvelles compétences et se développer dans son domaine d’intérêt. La notion de rétroaction constructive permet à la personne mentore de transmettre une évaluation objective à son ou sa mentoré.e.

Le ou la mentoré.e s’engage activement dans son développement personnel et professionnel en faisant preuve d’ouverture sur les apprentissages et cherche à acquérir de nouvelles compétences grâce à la guidance du mentor. 

Témoignage

Monde universitaire et monde du travail : complémentarité et synergie requises ! La mission qui m’a été confiée en tant que mentor les trois dernières années auprès d’une dizaine d’étudiants s’inscrit dans ce sens: accompagner, dans une dynamique d’échanges, d’égal à égal, les étudiants en voie de décrocher des emplois. Partager mes expériences professionnelles, mes trucs du métier, mes secrets de réussite : autant d’occasions qui m’ont été données d’offrir à des jeunes ce qui ne m’aurait absolument rien donné de garder pour moi seul! Tout en faisant le don généreux de son savoir, l’enrichissement mutuel est au rendez-vous. N’hésitez pas à vous investir dans une telle relation, qui n’apporte que gratification de part et d’autre. 

Gilles Pageau, directeur adjoint des relations interparlementaires et internationales à l’Assemblée nationale du Québec (retraité). Réf.: https://www.fss.ulaval.ca/actualites/devenir-mentor-pourquoi-pas